Ajo blanco

Publié le par Stéphanie

Ajo blanco

L'ajo blanco est une soupe froide typique de l'Andalousie en Espagne. De couleur blanche, elle est préparée avec des amandes mondées. Elle s'accompagne généralement avec des raisins blancs ou des morceaux de melon blanc. En fait c’est l’ancêtre du gazpacho, dans l’ancien temps elle était préparée et consommée seulement par les gens pauvres, qu’avec du pain, de l’ail, de l’eau et de l’huile d’olive. Puis avec l’époque Al-Ándalus, les amandes apportées par les maures furent rajoutées dans la composition de cette soupe. C’est à partir du 16è siècle que les tomates, rapportées du Mexique Aztec furent introduites dans la recette. De nos jours, avec les mixeurs, les robots de cuisine cette soupe s’est modernisée, mais avant, son aspect, sa texture étaient bien plus rustiques car tout était écrasé à la force des bras au mortier. Comme le gazpacho, cette soupe et le plus souvent servie en été.

Ingrédients pour 6/8 personnes

  • 300 g de mie de pain (du jour avant)
  • 125 g d'amandes entières mondées
  • 1 gousse d'ail
  • 20 cl d'huile d'olive
  • 2 c à s de vinaigre de Jerez
  • Sel
  • Eau

Préparation

Mettre les amandes à tremper dans de l'eau quelques heures avant la préparation. Tremper la mie de pain dans de l'eau rapidement, juste ce qu'il faut pour éviter qu'elle ne se défasse, perso je la passe sous l'eau du robinet rapidement et je la mets dans un saladier à reposer un peu pour que l'intérieur de la mie continue de bien s'imprégner. Dans un blender, mettre les gousses d'ail pelées et dégermées, les amandes égouttées, du sel, l'huile d'olive, la mie de pain et demi verre d'eau. Mixer le tout en rajoutant de l'eau s'il en manque et suivant la texture désirée, plus ou moins épaisse. Il ne doit plus rester aucun morceaux il faut donc bien mixer. Goûter et rajouter du sel ou du vinaigre s'il en manque. Réserver au frais plusieurs heures. Servir cette soupe très fraîche arrosée d'un filet d'huile d'olive et accompagnée de raisins blancs, melon blanc, ou seule.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article