Cari chouchou (chayote)

Publié le par Stéphanie

Cari chouchou (chayote)

J’ai souvent eu envie d’essayer les chayotes et bien c’est chose faîte ! C’est avec la recette du cari d’une amie réunionnaise que je débute mon expérience… J’aime beaucoup leur texture qui se rapproche de celle du navet, leur saveur me fait plutôt penser à un mélange entre la courgette et la pomme de terre…

La chayote, également appelée christophine ou chouchou, est originaire du Mexique et fait partie de la famille des cucurbitacées. C'est une plante vivace qui pousse en tige rampante, comme une courge, parfois maintenue en treilles et dont les racines sont des tubercules comme les pommes de terre. Le fruit est une baie à l’aspect d’une grosse poire rugueuse, bosselée très dure, verte ou blanche pouvant mesurer jusqu'à 20 cm. Sa chair, blanche à vert pâle est ferme et homogène au goût de pomme de terre, sa saveur est douce et peu marquée. On la trouve dans toute l'Amérique Centrale, les Antilles, la Réunion, en Afrique du Nord. C'est en souvenir de Christophe Colomb que la chayotte porte le nom de christophine.

Cari chouchou (chayote)

On trouve la chayote autant dans des préparations salées que sucrées ! Dans les préparations salées on peut les cuisiner comme des courgettes avec tout de même avec un temps de cuisson un peu plus long, gratinées, en purée, en soupe, en velouté etc. Elle se consomme également crue râpée en petits dés avec une vinaigrette. En version sucrée, en compote, en confiture, ou en gâteau comme le "gâteau chouchou" de la Réunion.

Par contre c’est un peu dur à éplucher, puis ça colle, alors je vous conseille, si vous trouvez ça désagréable de les éplucher dans de l’eau salée ! Personnellement ça ne m’a pas gênée du tout par contre, m’ayant bien lavé les mains plusieurs fois, elles sont tout de même restées recouvertes d’une pellicule collante et verdâtre, bon je vous rassure aujourd’hui je n’ai plus rien !

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 chouchous
  • 2 gros oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 2 ou 3 tomates râpées (ou pulpe achetée)
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym
  • 2 à 3 c à s d’huile (d’olive pour moi)
  • Sel
  • Poivre

Préparation

Peler les chayotes en prenant soin de bien retirer la peau dans les rainures également. Les partager en deux puis retirer la graine au centre (facultatif). Couper le tout en gros cubes ou en tranches épaisse.

Cari chouchou (chayote)

Dans une sauteuse ou une casserole, faire chauffer l’huile puis à feu doux y faire revenir les oignons épluchés et coupés en lamelles en remuant de temps en temps. Quand ils sont translucides, ajouter les gousses d’ail épluchées et hachées finement, laisser cuire un tout petit peu, l’ail ne doit pas dorer. Ajouter les tomates râpées, le laurier, le thym, saler, poivrer et mélanger. Couvrir et laisser cuire toujours à feu doux en remuant de temps en temps jusqu’à ce que la tomate réduise bien, il ne doit presque plus rester d’eau que rendent les tomates.

Cari chouchou (chayote)

Ajouter les chayotes en morceaux, remuer et couvrir. Laisser cuire 5 minutes, puis ajouter un verre d’eau. Couvrir à nouveau et poursuivre la cuisson à feu doux en remuant quelques fois. Compter au moins 35 minutes de cuisson, pour vérifier, planter la lame d’un couteau dans un morceau de chayote, il doit être bien tendre. Rectifier l’assaisonnement et servir en accompagnement d’une viande ou d’un rougail (recette à venir).

Commenter cet article