Visitandine

Publié le par Stéphanie

Visitandine

Au XVIIe siècle, des petits gâteaux ovales aux amandes, farine, sucre, beurre et blancs d’œufs étaient préparés par les sœurs de l'ordre des Visitandines à Nancy en Lorraine. Ces petits gâteaux appelés "Visitandines" étaient fabriqués soit pour pallier la proscription de consommation de viande dans les couvents, soit pour ne pas laisser perdre les blancs des œufs dont elles utilisaient le jaune comme fixateur pour leur peinture. Vers 1890, le pâtissier Lasne remit les visitandines au goût du jour. Comme son magasin était tout prêt de la Bourse, sa clientèle se composait en grande partie de financiers désireux d'avaler sur le pouce un petit gâteau qui ne salisse pas les doigts. Lasne eut aussi l'idée de changer la forme ovale de la pâtisserie originelle pour évoquer celle d'un lingot d'or. Le financier était né ! Est aussi évoquée l'origine d'une copie des Visitandines par les pâtissiers suisses en forme de lingot pour ne pas contrefaire les visitandines.

Je n’avais pas de poudre d’amandes il me restait pile 100 g de noisettes en poudre, je vous conseille d’essayer, ma visitandine "aux noisettes" a fait succès, on m’a même demandé la recette !

Ingrédients

  • 6 à 8 blancs d’œufs (180 g environ)
  • 1 pincée de sel
  • 200 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amandes (ou noisettes)
  • 120 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 125 g de beurre fondu froid

Préparation

Mélanger la farine avec la poudre d’amandes et la levure. Monter les blancs en neige avec le sel puis y incorporer le sucre en trois fois en continuant de battre. Avec une spatule incorporer le mélange poudreux délicatement en soulevant masse puis le beurre de la même façon. Verser la pâte dans un moule beurré et fariné et faire cuire à four préchauffé à 150° pendant 45 minutes à peu près. Laisser tiédir puis démouler. Quand le gâteau est froid, le saupoudrer de sucre glace (facultatif).

Visitandine

Commenter cet article