Oreillettes

Publié le par Stéphanie

Oreillettes

On les appelle parfois "oreilles de curé" ou "mensonges" dans le Périgord, "cuéissas de pastre" ou "grimaças" dans le Tarn-et-Garonne ou encore "merveilles" ou "curvelets", ces beignets peuvent avoir différentes formes, en carrés, losanges, en ronds presque aussi grands qu'une assiette ou en bandelettes torsadées. Coupées en bandes aux extrémités en queue d'hirondelle on les appelle aussi "falbalas". Il paraît que dans l'Aude, leur consommation commémore le geste du Christ remettant en place l'oreille d'un centurion...

Ingrédients

  • 250 g de farine
  • 50 g de maïzena
  • 3 œufs
  • 75 g de beurre fondu
  • 6 c à s de fleur d'oranger
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 c à s de sucre
  • 1/2 c à c de sel
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 zeste râpé d'un citron non traité

Préparation

Battre les œufs avec les sucres, le sel, le zeste de citron et la fleur d'oranger. Ajouter le beurre puis la maïzena mélangée à la farine et la levure. Former une boule de pâte (s'il la pâte est trop molle et trop collante, rajouter de la farine jusqu'à pouvoir former une boule). Étaler la pâte le plus finement possible (on doit voir à travers) et découper les oreillettes à la forme souhaitée à l'aide d'un couteau ou d'une roulette dentelée peu importe. Les faire frire dans un bain d'huile chaude en les retournant à mi-cuisson, elles doivent être dorées mais pas trop marrons. Les égoutter sur du papier absorbant et les saupoudrer de sucre. Elles se conservent bien plusieurs jours dans une boîte hermétique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article